• Mariages La Plume

Yohiro et Sakura

Ce week-end, l’un des couples qui a fait appel à La Plume, cérémonie laïque l’année dernière est parti en voyage de Noces. AJ & S : profitez bien ! Ils ont prévu d’aller admirer le fleurissement des cerisiers… au Japon ! Et c’est effectivement la bonne saison ! Cela me rappelle la magnifique légende de ces arbres, qui nous vient donc du pays du Soleil Levant.


Dans le Japon féodal, au temps des samouraïs, les seigneurs de guerre se livraient de terribles batailles. L’archipel n’était plus que désolation, à l’exception d’une forêt sacrée, qu’aucun guerrier n’osa jamais profaner. Au cœur de celle-ci se trouvait un petit arbre sec, seul et morne, qui ne fleurissait jamais.


L’aspect de vieillard de ce si jeune arbre émut une fée qui vivait dans ces bois. Elle résolut de l’ouvrir à la beauté de ce monde. Pour y parvenir, elle décida de l’enchanter : l’arbre pourrait ressentir toutes les émotions et les sentiments humains. Pour l’y aider, il pourrait à volonté se changer en arbre ou en homme. Cela désespéra immédiatement le jeune arbre tant les incessantes scènes de guerres l’horrifiait désormais. Pourquoi avoir choisi pour modèle le cœur des Hommes ? Empli de haine et de violence, comment pourrait-il lui montrer la beauté ?


La fée précisa que s’il n’avait pas trouvé ce qu’il y a de plus merveilleux en ce monde, qui lui rendrait vigueur et volonté de vivre, s’il n’arrivait pas à fleurir, alors, à l’issue des vingt années, il mourrait. L’arbre trouva que c’était un délai bien trop long… Pour le moment il trouvait que la vie ne valait pas la peine d’être vécue et ses idées noires le conduisaient plutôt à vouloir en finir immédiatement.


Il tenta néanmoins de se changer en homme. Mais malgré le chemin parcouru, il ne trouva que déceptions, guerres, et vils sentiments. Il redevint un arbre pendant de très longues années.


Jusqu’à ce qu’un jour, il entendit une jeune femme fredonner sous ses branches. Intrigué, il sortit du sommeil, et l’observa. La beauté de son chant résonnait en lui, et lorsqu’elle s’éloigna pour rentrer chez elle, il ne put résister à la tentation de se changer en homme et de la suivre.


Lorsqu’il s’approcha d’elle, la jeune femme se montra aimable, pas du tout effrayée. Il la raccompagna jusque chez elle, et sur le chemin, ils eurent une conversation passionnée sur la catastrophe que représentait la guerre, mais aussi sur leurs rêves de paix et de beauté.


Lorsqu’elle lui demanda son nom, il répondit « Yohiro », ce qui signifie « espoir ». Elle se présenta : « Sakura » était son nom.


ohiro et Sakura devinrent amis. Ils se retrouvaient tous les jours, discutaient à bâtons rompus, partageait des poèmes et des discussions philosophiques. Chaque minute qui passait emplissait Yohiro d’un sentiment nouveau. Il finit par avouer son amour à Sakura… et aussi qu’il était en réalité un arbre malheureux, condamné à mourir s’il ne parvenait pas à fleurir. Sakura ne dit mot.


Persuadé que ses sentiments n’étaient pas partagés, Yohiro retourna dans la forêt, et reprit sa forme d’arbre, résolut à mourir puisqu’il souffrait trop pour pouvoir fleurir un jour.


Mais Sakura le retrouva. Elle enlaça son tronc et lui murmura qu’elle l’aimait, qu’elle ne voulait pas qu’il meure, et qu’elle voulait rester près de lui éternellement.


A cet instant, la fée des bois leur apparut. Le délai de vingt ans était écoulé, et l’arbre n’avait pas fleuri. Mais l’amour était là… Alors, elle demanda à Sakura si elle souhaitait garder forme humaine, ou devenir arbre, comme Yohiro. Elle choisit de rester avec son aimé pour toujours. Or, les arbres vivent bien plus longtemps que les hommes.


Mais l’enchantement de la fée prit une forme qu’elle n’avait pas prévue. Sakura et Yohiro ne firent qu’un : elle devint la floraison délicate et parfumée de cet arbre qui égaie désormais chaque printemps. A jamais réunis, ne faisant désormais plus qu’un, ils symbolisent ensemble le renouveau du Printemps qu’ils annoncent, et avec lui l’espoir d’un avenir meilleur. C’est aussi l’histoire d’un amour durable, fidèle et délicat, où les différences de nature n’empêchent pas d’avoir les mêmes idées, et de s’aimer profondément.


Voilà une idée de thème romantique, dont les tonalités douces et subtiles donneront une décoration et une atmosphère propres à couper le souffle à vos invités…



© photo : shinji_morita_photography

Montigny-le-Bretonneux

Yvelines - 78

Paris - île-de-France

votre cérémonie d'engagement personnalisée

laplumeceremonielaique.com

Conception-Réalisation      © COCOJOOM 2019 

Montigny-le-Bretonneux

Yvelines - 78

Paris - île-de-France

votre cérémonie d'engagement

personnalisée

laplumeceremonielaique.com

Conception-Réalisation      © COCOJOOM 2019