Un homme, une femme. Un homme, un homme. Une femme, une femme.

Leur histoire n’appartient qu’à eux. Leur origine, leur âge, leur milieu social… peu importe.

Ils sont eux. Et ils s’aiment. 

S’engager ensemble, plus loin encore, ça leur irait bien. 

Parce qu’ils ont envie d’un moment fort, qui leur ressemble, doux et tendre, drôle et plein de surprises, ils choisissent d’organiser une cérémonie laïque.

Leurs quelques recherches les mènent jusqu’à La Plume. 

Il était une fois, un couple.

Vous ne me connaissez pas encore. Vous ne savez pas si vous pouvez me faire confiance, si je peux vous emmener là où vous rêvez d’aller. 

Je vais BEAUCOUP parler… vous raconter en détail ce que je sais faire, la façon dont

j’y parviens, et, si vous le souhaitez, un peu de qui je suis 

(pas trop sinon je vais vous faire peur ;-) ).

Tout ça, pour que vous puissiez vous faire une idée la plus précise possible de la personne que vous avez en face de vous, moi, et de ce dont je suis capable.

Plus important encore : avec ces éléments, vous devriez ressentir

si le courant passe, si « vous le sentez ».

C’est une question de « feeling », d’intuition. 

Injustifiable, imprévisible, incontrôlable. Mais indispensable !

 

Si vous ne sentez pas cela, faites-vous confiance et poursuivez vos recherches pour trouver quelqu’un d’autre. Vous construirez votre cérémonie laïque avec une personne dont vous vous sentirez plus proche. 

Tant de choses

se jouent lors

de cette découverte mutuelle...

© Christophe Lefebvre Photographe

Pour que le courant passe, c'est dans les deux sens que ça marche.

Il ne faut pas oublier non plus que, pour que le courant passe, c’est dans les deux sens que ça marche. 

Oui, je suis « une prestataire ». Une personne que l’on rémunère pour faire ce que l’on attend d’elle.

C’est vrai. Mais je ne suis pas que cela.

A la différence des traiteurs par exemple, qui pour beaucoup sont capables de cuisiner

de merveilleux plats sans avoir de vrai contact avec vous,

j’ai, moi, besoin d’affect.

Si nous travaillons ensemble, je vais entrer dans votre histoire, votre intimité,

et vous raconter, pour vous mettre en lumière.

Je mets votre histoire et ce que vous êtes en mots, en images, en émotions.

Je crée toute votre cérémonie, en partant d’une page blanche,

en mêlant ce que vous êtes, avec le tracé de ma plume.

J’ai besoin d’inspiration.

Je ne peux pas faire cela si je ne « ressens » pas ce courant, cette intuition,

qui vous êtes et comment vous fonctionnez.

 

Pas moyen de forcer l'inspiration...

Il est extrêmement rare que je ne découvre pas, dès cette rencontre, le fil que je pourrais saisir

et qui me mènera au cœur de vos labyrinthes. Je suis passionnée par les gens, et plus encore

par les relations humaines. Ça aide…

Vous aurez d’ailleurs peut-être l’impression de ne rien avoir dit de vous. Et pourtant, j'en vois déjà beaucoup. Dans ce que vous me dites, et même ce que vous ne me dites pas.

 

Mais parfois, je ne sais pas pourquoi, j’ai beau chercher, bah non. Ça ne marche pas. Je ne connais pas

votre histoire, je ne vous connais pas vous, mais je ne ressens pas ce courant, cette espèce de vibration. 

Et ça, par expérience, quand je ne l’ai pas sur cette rencontre, ça ne vient pas par la suite non plus. 

Bien sûr, je pourrais écrire quand même. Mais pas de manière aussi belle, aussi riche, aussi juste, que ce que je voudrais pouvoir faire pour vous. J’ai beau essayer, pas moyen de forcer l’inspiration ou la créativité.

(si quelqu’un dans l’assistance a trouvé le bouton sur lequel appuyer, ça m‘intéresse !!!)

Alors, dans ce cas-là, je vous dirais que je ne saurais pas travailler pour vous, avec le niveau de qualité

que vous êtes en droit d’attendre.

 

© AGEL Photographie

Ceux-là, je risque de les décevoir sans doute. Mais je préfère leur déplaire peu de temps après les avoir rencontré (même si ça me désole…), et leur laisser la possibilité de trouver quelqu’un avec qui ça matchera, plutôt que de décevoir un couple le jour de son mariage. Rien que l’idée me révolte ! 

Certains pourraient en être vexés. Mais il est très très trèèèèèèèèès important de bien comprendre

que ça ne veut pas dire que je ne vous aime pas, ou que vous n’êtes pas intéressants, ou pas inspirants.

Ou que je juge votre mode de vie, votre couple, votre amour. Ça n’a rien à voir !

De même que les gens qui ne sentent pas le courant passer avec moi ne se disent pas

« Oh celle-là, quelle plaie ! » (enfin j’espère XD ),

mais plutôt : « Mouais, non, je ne sais pas pourquoi, avec elle, je ne le sens pas ».

Bah c’est pareil. Je ne vous juge pas, vous, je constate juste que l’échange ne fait pas écho en moi.

Et parfois, à l'inverse, c'est un vrai conte de fées. Une Rencontre.

Quand on quitte le mode monologue pour atteindre une vraie discussion,

c’est là que ça devient vraiment chouette. 

Ce que vous me dites résonne tout de suite. Je suis émue, touchée, amusée par vos histoires et vos pitreries (si si si : il y a des clowns qui s’ignorent…). J’ai la chair de poule sur certaines de vos phrases, vos regards, la main de l’un posée sur l’autre. Je vous capte, je vous comprends, et j’ai le cerveau qui passe en mode « roue libre » pour me sortir des dizaines d’idées à la minute pour vous. 

Je ne suis pas plus capable de l’expliquer.

© Christophe Lefebvre Photographe

Mais je SAIS qu’avec ces couples-là, quand je ressors

avec cette impression de déjà faire partie de l’Histoire,

la cérémonie sera époustouflante…

Alors,

on se voit bientôt ?

Montigny-le-Bretonneux

Yvelines - 78

Paris - île-de-France

votre cérémonie d'engagement personnalisée

laplumeceremonielaique.com

Conception-Réalisation      © COCOJOOM 2019 

Montigny-le-Bretonneux

Yvelines - 78

Paris - île-de-France

votre cérémonie d'engagement

personnalisée

laplumeceremonielaique.com

Conception-Réalisation      © COCOJOOM 2019